Quels sont les facteurs de pénibilité au travail ?

Pour chaque entreprise, l’employeur doit prévenir la pénibilité au travail. Celle-ci se définit par le fait qu’un employé est exposé à des facteurs de risques dans son travail. Ces risques peuvent causer de graves dommages pour le salarié, que ce soit mentalement ou physiquement. Les dommages pourraient être irrémédiables. La question se pose alors : quels sont ces facteurs de difficulté d’un employé dans le milieu professionnel ?

Les différents facteurs de pénibilité au travail

Le travail de nuit figure parmi la liste des facteurs de difficulté au travail. Le seuil qui déclenche cette pénibilité est une embauche avant 5 heures du matin pendant une centaine durée. Ce sont les contraintes liées au rythme. Le travail répétitif est aussi un des facteurs. Il faut donc varier les travaux des employés pendant une certaine période. Le travail en équipe successif peut amener rapidement le travailleur à la fatigue et pourrait déclencher le seuil de pénibilité. Le milieu où se trouve le travailleur est un élément important, l’employé pourra être confronté à des difficultés s’il se trouve dans un milieu de travail qui n’est pas sain (contraintes liées à l’environnement). Il ne faut pas aussi sous-estimer les contraintes physiques au travail. Vous pouvez consulter le site idprevention.com pour plus d’informations concernant la pénibilité au travail.

Le point sur le compte professionnel de prévention

Vous pouvez utiliser les points présents sur votre compte professionnel de prévention lorsque vous envisagez de faire une formation. Les points vous donneront l’accès à des postes décrits comme moins pénibles. Les points peuvent vous donner du temps sans que votre rémunération ne soit perdue. Vous pouvez aussi prendre votre retraite avant la date fixée (une retraite anticipée). Pour cela, 10 points sur votre compte pénibilité valent un trimestre d’avancement de votre retraite. Vous pouvez alors partir à la retraite à 61 ans avec 40 points sur votre compte par exemple, l’âge minimale légale de retraite étant de 62 ans.

Comment calculer ces points ?

Un employé sous contrat à durée indéterminée, déterminée, d’intérim ou d’apprentissage, possède un compte professionnel de prévention dans le cas où il fait face à une exposition aux facteurs de pénibilité au travail. Vous devez le déclarer si vous êtes exposé à ces facteurs. Pour avoir dépassé le seuil d’un facteur de risque, vous aurez 4 points sur votre compte pénibilité. Par contre, pour plusieurs facteurs, vous obtiendrez 8 points. Vous pouvez accumuler 100 points au maximum.

Quels sont les troubles psychosociaux liés au travail ?
Quel est l’objectif de la santé au travail ?